Courrier intersyndical FSU-CGT-Solidaires-CFTC-FA du 28 juillet à la ministre de la transformation de la Fonction publique concernant le pass sanitaire pour les agents de la Fonction publique

Extraits du communiqué de presse FSU du 21 juillet :

…”La vaccination est nécessaire pour combattre l’épidémie. C’est le cas à l’échelle mondiale, raison pour
laquelle la FSU s’implique dans la campagne pour la levée des brevets pour permettre l’accès à la
vaccination le plus rapidement possible pour l’ensemble de l’humanité. Or, le Président de la
République continue à s’y opposer.

En France, un pass sanitaire est obligatoire à l’entrée de certains lieux. La date du 15 septembre est
donnée comme date butoir d’obligation vaccinale pour certaines professions. Les délais sont
scandaleusement courts quand on sait qu’il faut plusieurs semaines entre les deux injections, que les
rendezvous ont été pendant longtemps et sont de nouveau aujourd’hui saturés, faute de stocks
suffisants, et que l’accès à la vaccination n’est pas une évidence pour un certain nombre de
populations en particulier les plus fragiles (difficultés à prendre un rendezvous sur internet, etc.)

User de la coercition et de la pression sans développer tous les outils d’une politique de prévention et
de protection est inefficace. Il faut aussi convaincre, étendre la politique vaccinale, informer : aucune
campagne d’information simple et accessible n’a été faite sur la vaccination et ses enjeux. Cette
carence se paye très cher aujourd’hui et renforce la défiance et les tensions. La FSU dénonce
fermement les propos et les actes antisémites et racistes des manifestations du weekend dernier.