Le CTA inter académique s’est tenu le 6 juillet à Lyon, après le boycott du 24 juin par les délégations de la FSU et de FO, l’UNSA choisissant de siéger.

Le Recteur de Région Académique, aussi Recteur de l’académie de Lyon, présentait la création de 6 Services Inter Académiques (SIA) : Voir les SIA, les effectifs et leur implantation

Extraits de la déclaration FSU : Voir la déclaration FSU

“Ces services, déclinaisons de la loi Notre dans les services de l’Education Nationale, ne répondent en rien aux attentes des personnels et sont le cheval de Troie d’une gestion régionale de l’Education Nationale. La FSU ne peut accepter ces transferts, créations ou fusions de services préludes à une disparition des académies actuelles au profit d’une « académie de Région »…

Sous couvert d’une harmonisation, de rationalité et d’une plus grande efficacité, archétypes des pratiques néo managériales, il s’agit d’une recentralisation au niveau régional de tous les services académiques à marche forcée, alors que l’expérience prouve que les logiques de proximité, de connaissance fine des conséquences d’une action et de l’efficacité administrative pour le service public sur un périmètre trop large s’amenuisent…

La FSU rappelle solennellement ici, dans ce cadre conjoint si mal adapté, ses revendications : maintien des académies, de leurs compétences et de leurs moyens, maintien de leur administration et services, maintien dans chaque académie des instances de décisions, de stratégie et de pilotage, organisées au plus près des élèves, des familles et des personnels !”

Questions posées par la FSU :

1) Gestion des disparités salariales dans un même service inter-académique mais dans des sites différents :

Selon le Secrétaire Général de la Région Académique (SGRA), le cadre de gestion académique est maintenu, mais selon le Recteur de Région Académique (RRA), la convergence indemnitaire est un objectif…

2) Stabilisation des effectifs :

Dans différents documents apparaît ce terme ambigu, qui sous-entend une évolution possible des effectifs, sans réponse du SGRA.

3) transfert des personnels des SIA vers d’autres ministères

D’ici 2025 ou 2026, la DGFIP38 doit être le centre de gestion financière de tous les rectorats, avec à la clé le transfert des personnels du SIA CHORUS centre de service partagé vers la DGFIP. Le SGRA n’a pas apporté de réponse sur ce sujet.

4) Bilan des 2 services inter académiques créés SIAMEP et SIASEPP :

Créés au 1er septembre 2020, aucun bilan RH (charge de travail, évolution des qualifications, mutations) n’a été présenté autre que la cartographie des emplois implanté dans chaque académie qui montre une stabilité globale des effectifs dans chaque académie pour ces SIA.

Il est à noter que seule la FSU est intervenue pour obtenir des précisons

VOTES

La création de ces cinq services était soumise au vote :

CONTRE : FSU ; FO

ABS : UNSA ; CFDT